Le “bus caca” so british !

du nouveau en écologie : le bus cacaAujourd’hui, le”bus caca”, poo bus en anglais, roule à Bristol en Angleterre. Il utilise l’énergie issue de la fermentation d’excréments humains (biométhane) pour avancer et affiche une autonomie de 300 kilomètres. Pour être plus précis, il fonctionne à partir de restes alimentaires, d’eaux usées et de nos excréments.

L’article de Télérama vous présente cette expérimentation prometteuse et sans odeur 😉 On n’y apprend qu’en France, la RATP ou le Stif ne se pincent pas le nez devant l’idée mais que ce n’est pas simple à mettre en place… alors,  affaire à suivre ?

Bon Noël !

Share

2 Commentaires

  1. Christian BATTAREL

    J’aime bien l’idée d’un recyclage dynamique.
    Là non seulement on est dans la m…, mais on y est à grande vitesse !
    Et l’on peut tout imaginer – on peut faire confiance aux Brits – pour rendre le machin aussi trash que possible !
    Long live the Caca bus !

    Reply
    • sophie

      yes indeed !

      Reply


Ajoutez votre commentaire