Interstellar, science ou fiction ?

physique quantique et trou noir dans Interstellar

J’avais aimé Gravity… Avec Interstellar, j’ai tellement voyagé dans l’espace que  j’ai un peu tangué pour rejoindre la sortie du cinéma.

Interstellar met en images la réalité de la physique quantique : elle prend forme sous nos yeux ! Pour tout vous dire,  le coscénariste du film de Christopher Nolan n’est autre qu’un astrophysicien de renom : Kip Thorn. Ça en jette, non ?

La condition sinequanone de Kip pour participer à Interstellar a été de baser le scénario à partir d’hypothèses scientifiques et non d’élucubrations dignes d’un professeur Tournesol. Sacré Kip ! Le pari est plutôt réussi !

Son film est une histoire de trous…

Trou de ver et trou noir

Alors qu’Einstein, père de la théorie sur la relativité, avait parlé de pont entre deux univers parallèles (1935), le physicien John Wheeler, parle, lui, de trou de ver puis de trou noir (années 60).

Un trou de ver, c’est quoi ? Comme l’explique le site Futura-Sciences, c’est comme si un ver avait creusé un tunnel dans une pomme en formant « un raccourci entre deux points sur la surface de cette pomme… un pont entre deux régions de l’espace-temps permettant … de se rendre de l’une à l’autre dans un temps plus court, voire de voyager dans le temps ». Se déplacer plus vite que la lumière, quel rêve !

Kip Thorne rappelle qu’il faudrait l’énergie d’une année de soleil pour traverser ce type de trou (plusieurs fusées Ariane n’y suffiraient pas).

Physique quantique et 5ème dimension

Il est beaucoup question de gravité quantique et d’espace-temps à plusieurs dimensions dans le film (jusqu’à la cinquième). La mise en image des équations de Kip Thorn donnent un souffle très particulier à l’histoire…

… en un peu moins de trente ans, on voyage sans prendre une ride, comme si on faisait un Paris-Marseille en TGV ! Je ne sais pas pour vous mais, moi, ça m’irait très bien ce genre d’espace-temps !

En attendant celui qui me sépare de l’année prochaine, je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année.

 

Si vous avez apprécié Interstellar, science ou fiction ? vous aimerez sans doute Un direct avec Mars One

 

 

Share

1 Commentaires

  1. Merci pour ce voyage dans l’espace.

    Reply


Ajoutez votre commentaire