J’imprime mon médicament en 3D

médicament imprimé en 3DL’imprimante 3D n’a pas fini de nous étonner ! Le premier médicament imprimé en 3D (contre l’épilepsie) voit le jour début 2016. La Food and Drug administration, aux USA, a donné son feu vert pour sa commercialisation. Imaginez :  Je rentre les données dans mon imprimante, j’appuie sur un bouton et hop, j’ai ma pilule…  La 3D ouvre la porte aux soins très personnalisés avec juste le dosage et la quantité qu’il me faut chaque jour.

Dans de nombreux domaines de la santé : prothèses, peau, organes… La révolution 3D est en marche ! Elle  touche aussi d’autres domaines comme la construction de maisons.

Share

2 Commentaires

  1. Bon, un imprimé c’est souvent en 2D, sur une feuille de papier … Un comprimé c’est aussi assez souvent en 3D, ça je vois bien, ça se mange … Mais si l’on a maintenant des imprimés en 3D, ça veut peut-être dire qu’un jour on aura des comprimés en 4D ? C’est arithmétiquement imparable ! … Pour l’arythmie peut-être, ou si l’on se sent comprimé … C’est très complexe, tout ça ! Bon, restons en 3D, ce sera plus simple : si l’on peut imprimer un médicament en 3D, pourquoi ne pas imprimer aussi un pharmacien, pendant qu’on y est ? Et hop, au distributeur ! … ou bien une pharmacienne, ça fait bonne impression !

    Reply
    • sophie

      Et pourquoi pas une pharmacienne en 3D ?

      Reply


Ajoutez votre commentaire