Articles associés au tag ‘mobile ondes’

Le mobile marque le DAS

Publié le 05 Jan 2012 — par sophie
Catégories Nouvelles technologies

 

source :

 

DAS, ça veut dire Débit d’Absorption Spécifique des terminaux radioélectriques, portables inclus. Vous vous  demandiez encore pourquoi cette signature bizarre sur les affiches, juste sous le portable de vos rêves.  Eh bien,  depuis le décret du 12 octobre 2010, le DAS doit être  affiché sur les lieux de vente ou sur les publicités. Présenté en watts par kilogramme, le DAS parle de l’augmentation de chaleur de nos tissus lors de l’usage du portable.

Entre expertises et études, 2011 présente une certaine avancée…

-> Le 30 mai dernier, 30 experts de 14 pays de l’Agence de recherche sur le Cancer de l’OMS ont  établi 4 niveaux  d’exposition liés à l’utilisation du portable et basés sur des études épidémiologiques.  De 1 (cancérogène pour l’homme) à 4 (probablement pas cancérogène) avec sous-classification, ces niveaux concernent le gliome, un certain type de cancer du cerveau provoqué par l’utilisation du téléphone sans fil.

Kit mains libres, SMS…il est recommandé de réduire ses appels en contact avec l’oreille.

->Le 20 octobre, une étude danoise, réalisée sur 18 ans, contredit l’Organisation Mondiale de la Santé en déclarant que  l’utilisation courante du mobile n’augmente pas la possibilité du cancer du cerveau. Les détracteurs de cette étude soulignent que l’étude n’a pas pris en compte l’utilisation professionnelle des portables…Ce qui semble troublant. Nokia n’est-il pas danois ? (conclusion un peu téléguidée je sais)

Mon avis : L’union européenne autorise un DAS jusqu’à 2 w/kg (pour 10 grammes de tissu cellulaire), les USA 1.6 (pour 1 gramme de tissu), alors que la limite pour le corps humain se situerait à  0,08, ça fait froid dans le dos ! On n’a pas assez de recul pour connaître les conséquences d’un environnement saturé d’ondes. A terme soit l’humanité s’adaptera à ce dernier, soit la technologie évoluera ou les 2. Et avant de voir pousser des antennes sur la tête des humains, ça bataillera  dur entre lobbies commerciaux et intérêt public.

Comme la plupart d’entre nous, je ne suis pas prête à lâcher mon joli téléphone avec ma musique, mes photos, mes mails, mes réseaux sociaux…Le jour où je l’oublie je suis perdue ! Malgré ça j’ai commencé à regarder les DAS de plus prêt quand j’ai dû le changer car je veux allier performance et respect de ma santé. Chez Orange, je me suis aperçue d’un nouvel affichage environnemental établi avec le WWF. Cinq indicateurs en rapport avec les impacts environnementaux des terminaux (fabrication et utilisation) sont pris en compte :

  • émissions de gaz à effet de serre,
  • consommation d’énergie lors de l’utilisation,
  • utilisation de ressources naturelles pour sa fabrication,
  • recyclabilité,
  • efforts d’éco-conception des fabricants.

A quand le patch anti-portable ? Et vous ?  Vous arrêtez quand ?!